mercredi 22 août 2012

Les yeux dans les yeux

Interview de Laurent Germain, graphiste et designer, particulièrement pour l'industrie agroalimentaire.

Comment l'oeil du graphiste décrirait-il une tranche d'Emmental Grand Cru ? 

Sa couleur fait partie du champ chromatique des jaunes. C'est un pastel. La référence Pantone la plus proche est 1205 (CMJN 0-3-43-0 en quadrichromie), composé de jaune à 43% et d'une pointe de magenta à 3%.
Dans la nature, sa couleur s'apparente à celles de la paille ou d'un miel solide.
A noter que dans la classification des couleurs TSV (modèle codant une teinte suivant l'angle qui lui correspond sur le cercle des couleurs), la teinte de l'Emmental Grand Cru est comprise entre 50 et 55°, amusante coïncidence avec les degrés de chauffe du caillé.

Et dans ses différentes dimensions ?

La tranche prise dans la meule me rappelle un livre où les yeux viennent composer la page comme texte et images le font. D'ailleurs, les yeux me font penser à la typographie : ils se révèlent comme des "o" avec leurs pleins et leurs déliés. Là encore, coïncidence, ici syntaxique : l'oeil est un teme utilisé en anatomie typographique pour désigner la hauteur du tracé de la lettre, sans hampe ni jambage.
Puis je remarque les contrastes d'aspects entre le plat et le creux, le mat (la pâte) et le brillant (les yeux), le plein et le fin (finesse d'une orbite d'oeil). 

Prise en 2D, la tranche me rappelle une trame constituée de points qui pourrait être une sorte de tampon reproductible. Encrée, voire photocopiée, cette forme reproduite créerait un signe : la représentation synthétique de la tranche et, par extension, de l'Emmental Grand Cru.

En vision 3D, ce qui est intéressant, ce sont les différents plans, ce qui affleure en surface, les dénivelés et les accidents causés par les ouvertures. Découpés en tranches, les plans exposent des strates aléatoires qui me font penser à de la cartographie géologique. 

Enfin, en transparence, la lumière révèle des jeux de textures : densité de la pâte intérieure où se devinent les formations de poches de vide, ou encore finesse papier calque de la pâte aux abords des yeux, ou délicatesse d'une dentelle si un couteau à dents est passé par là.

Dans ses formes et ses aspects, l'Emmental Grand Cru renvoie-t-il à des symboles ?

Oui, la meule en son entier et les ouvertures renvoient au symbole de la sphère, expression de la totalité et de la perfection. Il rejoint aussi celui de la roue qui exprime le rayonnement et le cycle.

Graphiquement, les étiquettes collées sur la meule d'Emmental Grand Cru sont-elles intéressantes ?

Oui, d'une part la répétition en kaléidoscope de la marque "Grand Cru" et du Label Rouge sur la meule les rendent lisibles et visibles en tous sens et pour tout format de découpe de la meule. D'autre part, le graphisme a aussi fonction de créer, sur la meule, des repères d'unités de découpe pour le crémier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire